Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur

Toutes les bonnes choses ont une fin et le 39e Salon d'Art de Palaiseau aussi. Il s'est terminé dimanche, à 19 h et quelques irréductibles ont mis la main à la pâte avant de profiter d'un moment de convivialité.

Le bureau de l'APSP remercie les exposants et les visiteurs d'avoir grandement participé à la réussite de ce Salon.

À l'année prochaine !

Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur
Fin du Salon dans l'efficacité, la détente et la bonne humeur

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article