Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon

Une histoire de femme et de fil

Voici quelques photos d'une bien étonnante et sympathique exposition consacrée aux travaux de Fanny Viollet.
On peut trouver cela futile, à l'image des 67 "boîtes à dérisoire" qui regroupent et offrent une forme de reconnaissance à des objets abandonnés, jetés ou perdus...
On peut aussi y voir au contraire quelque-chose de très émouvant...
Michèle S

http://fannyviollet.com/
https://www.tourisme92.com/exposition-une-histoire-de-femme-et-de-fi-a-la-maison-des-arts-de-chatillon-92.html
L'exposition se tient à Châtillon, du 18 septembre au 26 octobre 2019
de 14h à 18h, tous les jours sauf le lundi

Maison des arts
11 rue de Bagneux

maisondesarts-chatillon.fr
tel : 01 40 84 97 11

Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon
Fanny Viollet à la Maison des arts de Châtillon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article